1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Presse > Lorsque le territoire vient en aide à ses entrepreneurs

Lorsque le territoire vient en aide à ses entrepreneurs

Publié le 30 mars 2016

Alexandre et Aurélie Carrara reçoivent symboliquement un chèque de 10 000 euros

Soutien à l'économie locale : des prêts à taux zéro accordés à cinq jeunes entrepreneurs embrunais

Prêt d’honneur et taux zéro ? Deux notions théoriques évoquées dans la dynamisation de l’économie locale. Mais qui ont été bien concrètes, récemment, à la Manutention. Sous la houlette de Stéphan Blondel, la plateforme Initiative nord Hautes-Alpes (Inha) a procédé à la remise de ces prêts à cinq porteurs de projets.

Une initiative plébiscitée par les maires de la communauté de communes de l’Embrunais (CCE) – la collectivité contribue financièrement à l’Inha. « C’est un moyen efficace pour aider la création ou la reprise d’entreprise et maintenir de l’emploi », a relevé Chantal Eyméoud, présidente de la CCE. Et d’ajouter un chiffre : en 2015, quelque 19 personnes ont pu bénéficier de ces aides sur le territoire dans des domaines divers. Avec ces cinq-là, 2016 est lancée

Elle reprend un commerce de vêtements, la boutique de prêt-à-porter (rue Caffe à Embrun). « Un pari osé, dit Stéphan Blondel, un commerce dans un secteur très difficile, une boutique dans une toute petite rue à l’écart, mais nous avons confiance parce que Marie-Lyse Jartoux était vendeuse et donc elle connaît bien ce commerce de proximité. Elle va exploiter ce qu’on nomme un commerce de niche. (Prêt d’honneur Inha 9 000 €).

Kenny Van Chau a quitté la sécurité d’un emploi salarié pour se lancer dans le commerce de proximité multiservice. Elle a repris l’épicerie du village de Crots (allée des remparts) qui fait également office de bureau de tabac, dépôt de presse, de pain et vente de produits régionaux. C’est pour elle un vrai choix de vie et sa motivation fait qu’elle est soutenue par la plateforme et par le maire. (Prêt d’honneur Inha 5 000 € + prêt Nacre État 5 000 €).

Alexandre Carrara, moniteur de ski à Risoul, a racheté le fonds de commerce et le droit au bail du gîte-auberge “Les Pinées” à Châteauroux-les Alpes. Entreprise individuelle, Alexandre aidé de son épouse Aurélie ouvriront l’auberge de juin à septembre (pension ou demi-pension) et, le reste du temps, proposeront le gîte en gestion libre pour des groupes (vacances, séminaires, mariages…). (Prêt d’honneur Inha 6 000 € + prêt Nacre État 4 000 €).

Thomas Beth, géologue de formation, travaillait pour le bureau d’études géologiques de Châteauroux-les-Alpes jusqu’à ce que l’entreprise soit vendue à un grand groupe et disparaisse. Il a décidé de créer l’EURL Alpgeotek, dont l’activité principale est l’étude des sols avant construction de bâtiments neufs. Il est également à l’initiative de la SCIC “Énergies collectives” pour produire de l’énergie propre. (Prêt d’honneur Inha 8 000 € + prêt Nacre État 4 000 €).

Pierrick Roman, Joris Susset et Thomas Portier, ont créé la société par actions simplifiée, SAS PJT, pour ouvrir “Le Curious", bar à vin, bar à bière, tapas de montagne, pizzas… à la station de Bois Méan des Orres. Tous trois conservent leur ancien travail mais se lancent dans « une activité conviviale pour se retrouver après une journée de ski, entre amis ou en famille, boire et manger des produits de qualité, jusqu’au bout de la nuit. » (Prêt d’honneur Inha 8 000 €).